SECTION 3: ANALYSE

SECTION 3: ANALYSE

3.1 POURQUOI

L’analyse de l’environnement interne et externe sont des préalables à la construction de notre plan stratégique. Nous y consacrons beaucoup de temps et d’énergie afin d’être en mesure de prendre des décisions collectives satisfaisantes, notamment en ce qui concerne nos enjeux de développement.

« Si j’avais une heure pour sauver le monde, je passerais 59 minutes à étudier le problème et une minute à proposer une solution. »

- Albert Einstein

L’intention de cette troisième étape est donc d’avoir un portrait collectif et actualisé.

3.2 COMMENT

Plusieurs activités peuvent être utilisées afin de recueillir les informations nécessaires à l’analyse de l’environnement interne et externe. Vous en trouverez d’autres en visitant la section « Boite à outils d'activités » de la FAQ.

Concernant l’analyse, il est possible d’utiliser deux approches différentes. La première, plus classique, est basée sur les forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM ou SWOT en anglais). La seconde met davantage l’accent sur les forces et la visualisation positive de l’avenir de l’organisation. C’est l’approche appréciative. Voir « Les différentes approches d'une planification stratégique » dans la FAQ.

 

L’approche classique (FFOM)

 

Analyse interne - questions générales

  • Où en est l’organisme ?
  • Sa mission est-elle toujours pertinente ?
  • Les objectifs visés à ce jour sont-ils toujours adéquats ?
  • Les stratégies poursuivies jusqu’ici sont-elles bonnes ?
  • Quelle évaluation est faite des programmes et des projets mis sur pied ?
  • Quelle expérience, réputation et connaissance a-t-il acquis ?
  • Ses expertises lui permettent-elles de bien se positionner ?
  • Quelles sont ses principales forces et lacunes au niveau des ressources humaines, matérielles et financières ?
  • De quelles ressources dispose l’organisation pour envisager une action stratégique ?

Analyse interne – questions spécifiques (selon 3 dimensions organisationnelles)

1. Fonctionnement de l’organisation

  • Comment décrivez-vous le fonctionnement de votre organisation ?
  • Que faites-vous vraiment bien ?
  • Quel est votre mode de gestion ? Est-il défini et compris par tous ?
  • Quels sont les principaux constats concernant vos ressources humaines, matérielles et financières, informatives ?
  • Qu’avez-vous à dire concernant la planification, la réalisation et l’évaluation des activités ?
  • De quelles réalisations êtes-vous particulièrement fiers ? En quoi était-ce une formule gagnante ?
  • Quelles sont vos règles et politiques ? Sont-elles inspirantes et mobilisatrices ?
  • Où se trouve le pouvoir de prise de décisions ? Y a-t-il différents niveaux de participation ?
  • Le pouvoir détenu par l’AG, le CA et la coordination est-il assumé à la satisfaction générale ?
  • Quels sont les rôles de chacun ? Avez-vous le soutien nécessaire à l’exercice de vos fonctions ?
  • Qu’est-ce qui pourrait être amélioré pour nous permettre d’être meilleurs ?
  • Dans quelle mesure l’organisation utilise-t-elle l’ensemble de ses ressources actuelles ?

2. Équipe et climat

  • Quels atouts chaque équipe possède-t-elle ?
  • Qu’est-ce que vos forces disent de vos compétences ?
  • De quelles nouvelles compétences ou habiletés avons-nous besoin pour avancer ?
  • Comment qualifiez-vous le climat au sein de l’équipe ?
  • Le climat de travail vous permet-il d’avoir des relations interpersonnelles satisfaisantes et aidantes pour le développement de l’organisation ?
  • Comment pouvez-vous mieux faire équipe ensemble ?

3. Communication

  • La communication entre les personnes et les instances est-elle satisfaisante ?
  • La circulation de l’information à l’interne est-elle fluide ?
  • La communication et les relations avec les partenaires sont-elles bonnes ?
  • L’organisation a-t-elle une bonne visibilité dans la communauté ?
  • La promotion est-elle efficace ? Incite-t-elle les nouveaux membres à fréquenter l’organisation ?

Analyse externe – questions générales

  • Que se passe-t-il dans notre environnement ?
  • Quels changements sont survenus ?
  • Quelles sont les tendances prévues dans 2, 4 ou 8 ans ?
  • Quelles sont les opportunités et quelles sont les menaces dans l’environnement ?
  • Existe-t-il plus d’opportunités que de menaces ?
  • Quels sont les principaux acteurs (intervenants) ?

Analyse externe - questions spécifiques

  • Pourquoi gagnez-vous à être connu ?
  • En quoi avez-vous une expertise particulière ? Comment l’avez-vous développée ?
  • Comment vous démarquez-vous aux yeux de vos partenaires et de vos bailleurs de fonds ?
  • Quelle réputation et quelle reconnaissance avez-vous acquises ?
  • Quelles expériences vous ont permis d’acquérir votre crédibilité/légitimité ?
  • Que se passe-t-il dans votre quartier, ville, région, province ?
  • Quels changements sont survenus ces dernières années ?
  • Quels sont les facteurs d’ordre politique, économique, social qui ont une influence sur votre organisation ?
  • Comment pouvez-vous mieux répondre aux besoins de la population que vous desservez ?
  • Quelles sont les tendances prévues à court, moyen et long terme ?
  • Quels sont les principaux acteurs en présence ?
  • Qui sont les personnes qui s’intéressent à votre groupe ?
  • Quelles sont les opportunités et les menaces ?
  • Comment pouvez-vous recadrer vos défis pour les voir comme des possibilités inspirantes ?
  • Comment donnez-vous du sens aux tendances extérieures ?
  • Quels sont les nouveaux projets, activités, services potentiels ?

C’est à partir de cette cueillette d’informations que nous réalisons l’analyse qui consiste à mettre en avant les forces et les faiblesses de l’environnement interne, de même que les opportunités et les menaces qui proviennent de l’environnement externe. Le tableau ci-dessous illustre la démarche d’analyse qui mènera à l’identification des différents enjeux posés à l’organisation.

Dans la section suivante, il s’agira de sélectionner les enjeux pertinents en fonction du cadre stratégique précédemment défini, ainsi que de la capacité organisationnelle.

 

L’analyse FFOM

 

3.3 QUOI

Voici deux exemples :