Autres services

Conférence détaillée

Santé mentale et maladie mentale : changer notre regard, c’est changer l’intervention avec le Dr Robert Béliveau


Le diagnostic et la prise en charge par l’expert sont actuellement notre mode le plus fréquent d’intervention. Cela concourt à médicaliser la souffrance et généralement aussi à prescrire une médication. C’est devenu le réflexe privilégié dans une culture de la performance, où le temps manque. Réflexe appris, intégré, accepté comme une fatalité par le médecin. Réflexe qui trop souvent écrase la réflexion, la recherche d’un sens à la crise. Et cela contribue aussi à entretenir le mythe de la toute-puissance médicale, du traitement pharmaceutique qui fait office de voie incontournable vers la guérison. Et si nous avions tout faux ?

La perspective de la gestion du stress basée sur la Pratique de la Présence Attentive (mieux connue comme Pleine Conscience) nous offre une occasion de remettre en question nos gestes, habitudes, attitudes, croyances et de nous sortir de l’automatisme inconscient. Et si la santé mentale était plutôt une histoire de PARVOC (perceptions, attitudes, ressources, valeurs, objectifs, compétences) plutôt que de sérotonine ?

Les perceptions erronées, les attitudes malsaines, l’impuissance, la peur et la dépendance sont à l’origine de la plupart des problèmes de santé mentale. Comment la méditation de pleine conscience peut-elle devenir une option peu coûteuse qui replace la personne au centre de son processus de transformation et de guérison ?

 

Mercredi 21 avril 2021, à 19 h

Coût: 10 $, payables à l'avance | Inscription requise

Ces frais sont non remboursables, sauf en cas d'annulation par le Centre.

 


Le diagnostic et la prise en charge par l’expert sont actuellement notre mode le plus fréquent d’intervention.
Cela concourt à médicaliser la souffrance et généralement aussi à prescrire une médication.

C’est devenu le réflexe privilégié dans une culture de la performance, où le temps manque. Réflexe appris, intégré, accepté comme une fatalité par le médecin. Réflexe qui trop souvent écrase la réflexion, la recherche d’un sens à la crise. Et cela contribue aussi à entretenir le mythe de la toute-puissance médicale, du traitement pharmaceutique qui fait office de voie incontournable vers la guérison. Et si nous avions tout faux ?

La perspective de la gestion du stress basée sur la Pratique de la Présence Attentive (mieux connue comme Pleine Conscience) nous offre une occasion de remettre en question nos gestes, habitudes, attitudes, croyances et de nous sortir de l’automatisme inconscient. Et si la santé mentale était plutôt une histoire de PARVOC (perceptions, attitudes, ressources, valeurs, objectifs, compétences) plutôt que de sérotonine ?

Les perceptions erronées, les attitudes malsaines, l’impuissance, la peur et la dépendance sont à l’origine de la plupart des problèmes de santé mentale. Comment la méditation de pleine conscience peut-elle devenir une option peu coûteuse qui replace la personne au centre de son processus de transformation et de guérison ?

Quelques objectifs :

Au terme de cette présentation, le participant pourra :

  1. Reconnaître l’importance du stress dans la genèse des maladies aiguës et chroniques, tant physiques que mentales : vulnérabilité et résilience
  1. Confronter le regard médical traditionnel centré sur le diagnostic (DSM-traitement) et oser proposer une approche centrée sur la personne en difficulté (empowerment) et basée sur la présence attentive : compréhension, compassion et confiance.
  1. Reconnaître chez soi et les autres les différents signaux des différents états de stress et apprendre à vivre relativement bien avec un niveau de stress élevé à l’aide de quatre stratégies : ABCT (Arrêter, Bouger, Connecter et gérer son Temps)
  1. Expérimenter les effets d’une pratique simple d’arrêt : la méditation courte (trois minutes d’arrêt en silence) et de l’intégrer à sa vie personnelle et à sa pratique professionnelle.

 

Après avoir pratiqué la médecine familiale à  Ville d’Anjou pendant 23  ans, Robert Béliveau  choisit  de donner  à  sa carrière une orientation inattendue, mais en totale cohérence avec ses valeurs et convictions : il décide de se consacrer à l’enseignement de méthodes de réduction du stress. Il le fait d’abord à travers le counselling individuel, puis par l’animation  d’ateliers de relaxation et de réduction du stress.

Sa rencontre avec le Dalaï Lama en 1992 et Jon Kabat-Zinn Ph.D. en 1993, pionnier de l’intégration de l’approche méditative de la pleine conscience à la médecine traditionnelle, sera déterminante. Désormais, il intégrera la méditation à sa vie personnelle, professionnelle ainsi qu’à son enseignement : il anime désormais un atelier de réduction du stress basé sur la méditation de Présence Attentive au centre Épic de l’Institut de cardiologie de Montréal, en prévention des maladies cardiaques avec l’équipe du Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la Prévention. L’atelier est aussi offert à qui souhaite intégrer à sa vie une pratique à la fois simple et puissante.

Il est aussi père de quatre enfants, nouvellement grand-papa, et co-auteur avec Jacques Lafleur, psychologue de « Les quatre clés de l’équilibre personnel » (Montréal, Logiques, 2008). Depuis près de 30 ans, il partage sa vie, ses voyages et ses projets avec Chantal Raymond, femme de coeur, mère admirable et orthopédagogue engagée dans l’intégration d’enfants en difficulté, actuellement à la retraite (de l’enseignement et non du reste !).

 

Mercredi 21 avril 2021, à 19 h

Coût: 10 $, payables à l'avance | Inscription requise

Ces frais sont non remboursables, sauf en cas d'annulation par le Centre.

Robert Béliveau