Le centre

Nos projets

Agir dans son milieu

Agir dans son milieu propose une riche documentation de 14 pratiques sociales et citoyennes innovatrices développées dans 7 coins du Québec. Des initiatives à lire, à voir et à suivre pour inspirer vos manières de procéder que ce soit pour faire reculer la pauvreté, revitaliser et concerter des milieux soucieux d'améliorer leur qualité de vie.

D'avril 2008 à avril 2009, le projet Agir dans son milieu a permis la constitution d'un réseau de partage, de diffusion, d'adaptation et de mise en oeuvre de pratiques novatrices en matière de participation citoyenne, de concertation et de revitalisation intégrée ayant cours dans divers quartiers de Montréal, à Québec, Trois-Rivières, Shawinigan et Valleyfield.

Cette communauté de pratiques était composée de sept organismes partenaires rassemblant des acteurs communautaires, institutionnels et des citoyens. Quatorze projets ont fait l'objet de documentation et de transfert sur le terrain dans le respect des dynamiques locales. Ces pratiques novatrices ont été documentées sous forme de fiches synthèses écrites et de 21 capsules vidéo.

Version papier

  1. Projet « Agir dans son milieu » - Version française
    Publié le 10 Avril 2018

    Un recueil de 14 pratiques sociales innovatrices développées dans sept coins différents du Québec par autant d'organismes et documentées sous forme de fiches résumées.

Nouvelles avenues de formation

Trois programmes de perfectionnement à l'intention des gestionnaires et des agents de développement des organismes communautaires et d'économie sociale.

 

Gourvernance, gestion et planification

Vous êtes responsable de la gestion d'un organisme communautaire. Vous aimeriez faire partie d'un réseau de pairs intéressés à mettre en commun et à approfondir leurs connaissances, leurs habiletés et leurs attitudes en matière de gestion?

Voir les formations

 

Gestion et financement de projets

Cette démarche propose de la formation, des outils et de la réflexion avec des pairs pour mieux consolider et maîtriser le développement des organisations dans un contexte de gestion par projet.

Voir les formations

 

Développer des projets territoriaux concertés 

Votre groupe souhaite s’engager ou est déjà impliqué dans une démarche territoriale intégrée? Ce programme de formation de base vous donne l’occasion d’actualiser et de consolider vos habiletés, vos compétences et vos connaissances en ce domaine.

Voir les formations

Assurer la relève

Pour continuer à changer le monde

Comment assurer la relève dans les organismes communautaires? Le Centre St-Pierre est fier de vous présenter :

La Boîte à outils sur la relève des travailleurs et travailleuses dans les organismes communautaires.

Dans cet ouvrage, on retrouve différents outils, pistes d'action et des pratiques inspirantes pour nourrir le dynamisme des organismes.
Sous forme de CD-Rom, la boîte à outils comprend des : guides d'animation, exercices, documents de recherche, ouvrages, références, témoignages, documents audiovisuels, entrevues et documents PDF. Les groupes et les individus peuvent se la procurer au Centre St-Pierre au coût de 30 $.

La boîte à outils sur la relève se caractérise par l'originalité de son contenu, fruit d'une expérimentation menée sur le terrain avec des organisations de tous horizons qui ont instauré des pratiques novatrices dans lesquelles réside leur pérennité. Elle a été conçue afin de favoriser la sensibilisation, la réflexion et l'analyse sur la question de la relève dans les organismes. La boîte à outils est née d'une préoccupation grandissante du milieu communautaire d'assurer sa relève dans un contexte de profonde modification du marché du travail et de la main-d'œuvre.

Le Centre St-Pierre a amorcé ses travaux sur cette question par une recherche exploratoire, publiée en 2006, sur les enjeux et défis posés par la relève au sein des organismes communautaires. Deux pistes d'action ont notamment été dégagées : la sensibilisation des organismes communautaires à l'importance de la relève et la création d'une boîte à outils. Dans cette foulée, au printemps 2008, le CSP a réalisé une tournée de 15 régions du Québec à laquelle ont participé plus de 400 organismes et 535 personnes. Au printemps 2009, le Centre St-Pierre entreprendra une nouvelle tournée des régions du Québec sur cet enjeu majeur pour l'action communautaire.

La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce au financement de Centraide du Grand Montréal et du Secrétariat à l'action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS). Nous voulons remercier la Table nationale des Corporations de développement communautaire et le comité sectoriel de la main-d'œuvre Économie sociale et action communautaire pour leur engagement dans ce projet.

 

La relève : pas juste une question de travailleurs et de travailleuses...

Le Centre St-Pierre souhaite encourager les groupes communautaires à passer à l'action en adoptant de nouvelles façons de faire, en échangeant et en partageant les stratégies gagnantes déjà expérimentées par d'autres.

Dans le cadre de la tournée qui a eu cours en 2010, nous avons présenté la nouvelle Boîte à outils sur la relève et entendu les groupes communautaires sur le recrutement de la relève chez les membres, les bénévoles et les membres de conseils d'administration ainsi que sur l'intégration de nouvelles personnes retraitées, de nouveaux arrivants, de personnes provenant d'autres secteurs d'emploi ou issues des communautés ethnoculturelles. À la suite de cette tournée, la boîte à outils a été bonifiée avec un ensemble d'instruments, de ressources et de contenus.


Rendu possible grâce au financement de:

Guide vert

Une bougie d'allumage pour un virage vert en milieu communautaire

Parce qu'il voulait et parce qu'il veut toujours réduire de manière importante son empreinte sur l'environnement, le Centre St-Pierre a imaginé et réalisé le projet « Une bougie d'allumage pour un virage vert en milieu communautaire ». Rappelons que ce projet est né du désir du Centre St-Pierre de réaliser un virage vert dans ses murs en 2010.
Avec le concours de différents partenaires du milieu environnemental, le Centre St-Pierre a donc développé une expertise pratique en adoptant des mesures écologiques.


Sensibles aux différents enjeux environnementaux actuels, les groupes ont été nombreux à se prévaloir des ateliers de formation et du guide conçus expressément pour eux dans le cadre de ce projet. En effet, quelque 32 organismes de Montréal, Saint-Hyacinthe et Trois-Rivières ont décidé de nous suivre dans cette aventure en implantant six mesures vertes dans leur milieu.

Passez au vert: un guide à se procurer et à télécharger

 

Basé sur sa propre expérience, le Centre St-Pierre a aussi produit un guide qui vise à aider les organismes communautaires à prendre ce virage tout en douceur. D'abord produit pour cette formation, ce guide a été bonifié par la suite grâce aux commentaires recueillis et aux échanges permettant de partager diverses expériences déjà mises en œuvre. Il a été conçu expressément pour vous.


Une initiative rendue possible grâce à plusieurs partenaires

Ce projet a été rendu possible grâce au Fonds d'action québécois en développement durable (FAQDD) et son partenaire financier, le gouvernement du Québec. Plusieurs partenaires y ont été associés pour inspirer et alimenter la démarche du CSP et celle des groupes communautaires : ÉCOF (Corporation de développement économique communautaire) de Trois-Rivières, Atena Groupe-conseil de Rimouski, Action RE-buts,Vélo-Québec et le Réseau québécois des femmes en environnement (RQFE).

Innover pour continuer

Innover pour continuer, un projet original mis de l'avant par le Centre St-Pierre et Relais-Femmes, a pris son envol le mercredi 10 septembre 2014 dans les locaux du CSP. Appuyée par des partenaires de renom du milieu communautaire, cette démarche se veut un espace interactif de libre discussion ouvert à tous.  L'association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ), la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille et la Corporation de développement communautaire de l’Érable sont fiers de s'associer à ce projet qui veut questionner les pratiques et les manières de faire des groupes et qui traitera de grandes thématiques qui les préoccupent.

Pourquoi Innover pour continuer? 

Le Centre St-Pierre et Relais-Femmes ont constaté que de nombreux groupes sont tiraillés entre leur mission, leur volonté d’innovation et leur rôle d’employeur.
En participant à Innover pour continuer, vous entrez dans un espace de libre réflexion qui vous offre l’opportunité :

  • de partager des savoirs et des pratiques de gestion, de gouvernance et d’organisation
  • d’échanger différentes stratégies et pistes pour renouveler les pratiques dans les groupes d’action communautaire;
  • d’alimenter vos analyses sur les différentes thématiques mises au jeu;
  • de développer des réseaux;
  • d’expérimenter le forum ouvert comme nouvelle méthode pour partager des connaissances.

 

Innover pour continuer, c’est aussi…

  • un projet de diffusion de connaissances, car cette démarche donne accès aux organismes d’action communautaire autonome de tout le Québec à des fiches préparées par différents experts sur les grandes problématiques actuelles; ces fiches permettent de découvrir de nouvelles approches, des perspectives différentes, etc.;
  • un évènement de type forum en présence, agora d’échange et de discussion prévu à la fin mars 2015 portant sur les constats, les pistes d’action et les pratiques à développer et à transformer;
  • une démarche qui veut réunir des actrices et des acteurs des différents milieux d’action communautaire (locale, régionale, provinciale, sectorielle, multisectorielle, etc.) pour une mise en commun d’analyses et de réflexions sur les enjeux actuels;


Cinq thématiques ont été mises au jeu 

 

Bien-être au travail

  • Rapports égalitaires et qualité des: comment cela s’incarne-t-il dans nos organisations? Quels sont les défis dans le contexte de la professionnalisation du milieu communautaire?
  • Organisation du travail et organisation des: quels sont les enjeux et les défis?
  • Santé psychologique et bien-être au travail en milieu communautaire (ex. climat de travail, temps pour accomplir la tâche, interaction entre les collègues, interaction avec l’employeur, surcharge de travail, l’épuisement de compassion, interaction avec les: Quand la santé psychologique ne va plus…
  • Secteur d’emploi – espace de rencontre – réseautage –: un monde multidimensionnel

 

Pouvoir et démocratie : Participer, délibérer, décider … où, quand, comment ?

  • Comment se répartit, s’exerce et se transforme le pouvoir dans les milieux d’action communautaire ? Qui a le pouvoir de quoi? Qu’est-ce qui est en mutation?
  • Membres, travailleuses/travailleurs, militantes/militants, client-e-s, bénévoles, usagers, bénéficiaires… De quel « monde » parlons-nous?
  • Quelle est la place de la délibération dans nos organisations? Comment ça se passe?
  • Quels sont les défis des différents modèles de participation et de gestion au sein des organisations? Quels sont les défis à relever pour avoir une vie associative dynamique?
  • Quels sont les enjeux et défis de pouvoirs dans nos lieux de concertation?

 

Apprendre: Formes, approches et pratiques … qu’est-ce qui nous inspire? Comment nos pratiques ont-elles évolué ?

  • Éducation populaire, conscientisation, appropriation du pouvoir, transfert des savoirs, milieu de vie, perspective féministe, approche globale… Approches et: de quoi on parle?
  • Voir – analyser – agir – é: Comment faire?
  • Comment se vit la cohabitation entre l’intervention individuelle/intervention de groupe ou collective?

 

Identités: Mosaïque ou mélange disparate ?

  • Quels sont les défis pour les milieux d’action communautaire afin de prendre en compte les différentes identités?
  • Comment apprendre les uns des autres?
  • Qu’est-ce qui nous définit? Territoire (local/régional/national); Militant/bénévole; Intergénérationnel; Interculturel; Urbanité/ruralité; Intersectionnalité; Analyse différenciée selon les sexes (genres)

 

Ailleurs et autrement : qu’est-ce que cela veut dire aujourd’hui ?

  • En quoi nos pratiques sont-elles « ailleurs et» « alternatives »?
  • « Ailleurs et» pour aller où?
  • Qu’est-ce qu’on garde? Qu’est-ce qu’on recycle? Qu’est-ce qu’on jette? Qu’est-ce qu’on ajoute?
     

 

Des outils de diffusion et de participation

 

Le site web est le portail de Innover pour continuer.

www.innoverpourcontinuer.ca

Pour chacun des cinq thèmes, on trouve des fiches thématiques, un webinaire, des capsules vidéo, une proposition de démarche d’animation à reproduire dans les groupes. Les éléments ont été mis en ligne mensuellement et progressivement de la mi-septembre 2014 à février 2015.
Innover pour continuer propose aussi un blogue qui se veut un espace de participation. On y trouve des chroniques en lien avec les thématiques qui sont l’occasion d’interagir.

 

La page facebook

Voir la page facebook

La page Facebook constitue la vitrine publique de Innover pour continuer : on y retrouve évènements, réseautage, promotion …

 

Des collaborations et des contributions

Le Centre de documentation en éducation des adultes et condition féminine (CDEACF) a accepté d’accompagner les chargées de projet dans l’utilisation des outils web pour le forum ouvert.


Pour alimenter le contenu thématique, Innover pour continuer a sollicité des personnes-ressources et des expert-e-s des milieux de la recherche et des organismes d’action communautaire autonome (OACA).

Parmi nos contributeurs :

  • L’équipe de recherche Coll-Âges
  • Le Centre Jacques Cartier (Québec)
  • ERASM – groupe de recherche sur la citoyenneté et la dé: à partir de la marge, le groupe comme auteur politique
  • Centre St-Pierre
  • Relais-Femmes
  • Collectif québécois de conscientisation
  • Fédération des organismes communautaires famille (FQOCF)
  • Association des groupes d’intervention en défense de droit en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ)
  • Corporation de développement communautaire de l’Érable (CDCÉ)

 
Qui sommes-nous?

Depuis 40 ans, le Centre St-Pierre offre des services de formation et d’accompagnement en communication et en développement organisationnel. Ceux-ci sont offerts, dans tout le Québec, au milieu associatif. Forte d’une expertise développée, avec et pour le milieu, l’équipe de formation Soutien aux organisations met sa compétence et son imagination au service des gens qui sont engagés dans leur milieu et qui désirent soutenir leur action par un perfectionnement professionnel.

Les formateurs et formatrices allient à leur formation générale une expérience pratique du terrain dans leur champ spécifique d’intervention. Cette expérience du terrain caractérise les services proposés, soit la formation, la consultation ou l’accompagnement. L’approche pédagogique est donc proactive et basée sur l’expérimentation. Les ateliers de formation sont des laboratoires où les participantes et les participants expérimentent les diverses facettes des compétences à acquérir. C’est cette préoccupation pédagogique qui caractérise l’ensemble des réalisations du CSP.

Centre d’éducation populaire et lieu de débat public, il offre ses services aux groupes engagés socialement ainsi qu'aux personnes en quête de sens, dans une perspective d'éducation populaire qui intègre le social, le psychologique et le spirituel. Il vise par son action et son approche pédagogique, la prise en charge et l’autonomie des personnes et des groupes. Pour en savoir plus, on peut consulter le www.centrestpierre.org.

Relais-Femmes est un organisme féministe de liaison et de transfert des savoirs qui œuvre à la transformation des rapports sociaux dans une perspective de développement et de mobilisation des connaissances et de renouvellement des pratiques.


Cette mission s’actualise par l’entremise de trois champs d’action :

  • La formation et l’accompagnement des organismes d’action communautaire autonome et des groupes de femmes dans le développement et le renouvellement de leurs pratiques;
  • La recherche et la diffusion afin d’assurer le développement d’activités de recherche sur les enjeux importants pour le mouvement des femmes et le mouvement communautaire. Relais-femmes s’implique dans des structures partenariales qui favorisent la rencontre entre les chercheurs et les groupes de femmes. Ces structures permettent la mise en commun et le partage de réflexion entre le milieu universitaire et le mouvement des femmes. Relais-femmes assure également la diffusion des résultats de recherche produite par nos différents partenaires.
  • La concertation et la liaison afin de renforcer les liens partenariaux entre les milieux et collaborer au développement de la solidarité et de la cohésion du mouvement des femmes et du mouvement communautaire.

 

La vie associative et démocratique de Relais-femmes a pour objectif de maintenir une gestion féministe et démocratique de l’organisme et de favoriser le renforcement de sa vie associative par différents moyens tels des comités de travail, des espaces de réflexion collective, etc. Pour en savoir plus, on peut consulter le www.relais-femmes.qc.ca
 

Deux chargées de projet et un comité d’encadrement

Anne St-Cerny

Anne St-Cerny est organisatrice communautaire depuis plus de trente ans et coordonnatrice de projets à Relais-femmes depuis 2002. Elle assure le développement du volet formation de Relais-femmes et la réponse aux demandes d’accompagnement des groupes de femmes et des groupes communautaires. Ces dernières années, elle a contribué au développement des formations sur les pratiques démocratiques, la gestion démocratique des organisations, l’intervention en contexte de milieu de vie et la relève en milieu communautaire. Elle a accompagné plusieurs groupes dans le processus de planification stratégique et d’évaluation participative. De plus, elle est souvent sollicitée pour animer des colloques, séminaires ou assemblée générale.


Lise Noël

Lise Noël est intervenante sociale depuis plus de trente ans et formatrice au Centre St-Pierre depuis 20 ans. Elle a développé une expertise dans les champs des processus qui favorisent la prise de parole et la prise en charge des citoyennes et des citoyens dans leur collectivité. Préoccupée des espaces publics où se rassemblent des acteurs décidés à faire quelque chose pour eux-mêmes et la collectivité, elle a complété une maîtrise en intervention sociale à l’Université du Québec à Montréal sur la thématique des identités collectives et du développement local. Ses expériences l’ont amenée à toucher différentes facettes de l’intervention : accompagnement, formation, organisation communautaire. Elletravaille principalement sur les questions de développement organisationnel, supervision des équipes de travail, les défis du changement, l’éthique des organisations et la santé mentale en milieu de travail.
 

Le comité d'encadrement

Un comité d’encadrement conseille et fournit des avis sur l’ensemble des contenus, les outils et le déroulement de la démarche. Il est étroitement associé à la mobilisation du milieu communautaire et à l’évaluation du projet. Sur la photo, on aperçoit, de gauche à droite, les membres du comité et les chargées de projet: Francine Faubert, agente de liaison pour le projet AGORA FQOCF, Danielle Dunn, agente de développement au CSP, Julie Rondeau agente de soutien et de formation à la CDC de l’Érable Lise Noël, chargée de projet  d'Innover pour continuer, Doris Provencher, directrice del’AGIDD-SMQ et Anne St-Cerny, chargée de projet d'Innover pour continuer.


 
Le projet Innover pour continuer a été rendu possible grâce au soutien financier du Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS)