Face à la honte

NouveauteLa honte, on préfère ne pas en parler, la passer sous silence.C est complet

Peu d'études lui sont consacrées alors que les romans, les histoires de famille et les récits de vie suintent de la souffrance qu'elle entraîne. C'est un affect douloureux qui a de multiples facettes.

Mettre des mots dessus, en décrire les différents aspects, permet de la reconnaître, de la nommer et de mieux soigner les blessures dont elle est le symptôme.Vincent de Gaulejac 2017-2018
 
Objectifs
  • Explorer les sources de honte et de fierté en soi et chez les autres
  • Réfléchir sur les différentes approches méthodologiques du sentiment de honte
  • Examiner les réactions défensives et les stratégies de dégagement qu'elle suscite.Diane Laroche 2017-2018

Au croisement des analyses sociologique et psychologique, cette démarche s'inscrit dans la perspective des groupes d'implication et de recherche « Roman familial et trajectoire sociale »

Méthode 

Selon les principes de la sociologie clinique, le séminaire sera animé comme un groupe d’implication et de recherche avec des phases d’expression verbale et non verbale, des exposés théoriques, du travail individuel et de groupe.

Avec Vincent de Gaulejac, Professeur Emérite à l’Université Paris Diderot, président du RISC (Réseau International de Sociologie Clinique) et Diane Laroche, sociologue clinicienne, membre du RISC, vice-présidente du RQPHV, chargée d’encadrement au programme Sens et projet de vie à la TÉLUQ

Mercredi et jeudi 25 et 26 avril, de 9 h à 17 h et vendredi 27 avril 2018, de 9 h à 16 h
Groupe limité à 15 personnes
Coût : 350 $, plus des frais d'inscription de 25 $

 Inscription personnelle            Inscrip organisme

Partagez cette activité: